corporate_banner_fr

Asia and Latin America

Projects
Regions
European Union
Enlargement countries
European Free Trade Association
Mediterranean neighbourhood
FEMIP overview
Maximizing synergies
Financing & advisory services
Loans
Private equity
Advisory services
FEMIP Support Package
How to apply
Trust fund
Technical advisory
Private equity
CAMENA climate action envelope
MED 5P
Organisation and staff
FAQ - FEMIP
EU Eastern neighbours
Cooperation with other institutions and organisations
Financing facilities
Trust fund
Examples of EPTATF Operations
Institutional framework
Central Asia
Institutional framework
Cooperation with other institutions and organisations
Financing facilities
Technical assistance and grants
Sub-Saharan Africa, Caribbean and Pacific
Funding and financial instruments
Applying for loans
Cooperation with partners
Boost Africa - empowering young African entrepreneurs
Investment Facility
Other initiatives
Activities
Asia and Latin America
Priorities
Climate action
EIB and COP
Economic and Social Cohesion
Infrastructure
Innovation and skills
Investing for Youth
SMEs
Environment
Sectors
Agriculture, Food and Rural Development
Digital economy
Education and training
Energy
Forestry
Health and Life Science
Regional development
Trans-European Networks
Transport
Urban agenda
Water and Wastewater management
Project cycle
Applying for a loan
Appraisal
Procurement
Monitoring
Projects to be financed
Explanatory notes
Breakdown by region
Breakdown by sector
Recently approved projects
Projects financed
Breakdown by region
Breakdown by sector
Multi-criteria list
Operations evaluation
Process and methodology

Amérique latine et Asie

L'activité de prêt que la BEI mène en Amérique latine et en Asie depuis 1993 est régie par une série de mandats qui lui sont confiés par l'Union européenne (UE). En vertu du mandat ALA actuel, qui couvre la période 2014-2020, la BEI dispose d'une enveloppe maximale de 3,4 milliards d'EUR pour des opérations à l'appui des stratégies de coopération de l'UE dans ces régions et complétant d'autres programmes et instruments européens de coopération et de développement mis en œuvre dans ces mêmes régions.

Cette enveloppe régionale globale de 3,4 milliards d'EUR est répartie en deux montants indicatifs, plafonnés respectivement à 2,3 milliards d'EUR pour les pays d'Amérique latine et à 1,1 milliard d'EUR pour les pays d'Asie (dont 182 millions d'EUR pour l'Asie centrale). Aucune répartition des fonds par pays n'est prévue.

Les pays actuellement admissibles à un financement de la BEI au titre du mandat ALA 2014-2020 sont les suivants :

Amérique latine

  • Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Équateur, El Salvador, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Uruguay, Venezuela.

Asie

  • Bangladesh, Bhoutan, Brunei, Cambodge, Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Iraq, Laos, Malaisie, Maldives, Mongolie, Myanmar/Birmanie, Népal, Pakistan, Philippines, Singapour, Sri Lanka, Thaïlande, Viêt Nam, Yémen.

Asie centrale

  • Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan

Projets prioritaires

Dans ces pays, la BEI accorde la priorité aux types de projets suivants : 1) atténuation des changements climatiques et adaptation à leurs effets (ex. : énergies renouvelables, efficacité énergétique, transports urbains et d'autres projets qui contribuent à réduire les émissions de CO2) ; 2) mise en œuvre d'infrastructures socioéconomiques, y compris pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement ; 3) développement du secteur privé local, et notamment le soutien aux PME. Par ailleurs, pour pouvoir bénéficier d'un prêt de la Banque, les projets soumis dans le cadre du mandat ALA doivent avoir de bonnes chances de contribuer au développement économique du pays bénéficiaire.

Pour les projets correspondant à un investissement total supérieur à 25 millions d'EUR, la BEI accorde des prêts soit directement aux promoteurs, soit indirectement par le truchement d'un gouvernement ou d'un intermédiaire financier. Les promoteurs de projets sont simplement tenus de communiquer à la Direction des opérations de la BEI une description détaillée de leur investissement en capital, accompagnée des modalités de financement potentielles. Le montant total de l'investissement requis pour financer un projet au titre du mandat ALA 2014-2020 est généralement supérieur à 40 millions d'EUR.

Pour les projets de plus petite dimension, la BEI propose des lignes de crédit à des institutions financières sélectionnées qui rétrocèdent les fonds, principalement à des entreprises de petite et moyenne dimension (PME). Ces institutions financières évaluent chaque projet, prennent en charge le risque de crédit et fixent les conditions des prêts qu'elles accordent aux bénéficiaires finals en fonction de critères convenus avec la BEI. Les promoteurs de tels projets intéressés par l’appui potentiel de la BEI doivent s'adresser directement aux banques et intermédiaires.


Un casque de chantier rose sur le canal de Panama

Ilya Espino de Marotta est la vice-présidente exécutive de l'Autorité du canal de Panama en charge de l'ingénierie et de la gestion des programmes. Elle a été nommée en 2012 pour superviser la plus grande opération de modernisation du canal depuis son ouverture en 1914. De Marotta a dû surmonter les critiques de ceux qui remettaient ses capacités en question, dans une profession à prédominance masculine. Mais elle a rempli sa mission et les immenses nouvelles écluses à chaque extrémité de l'ouvrage de 77 km seront inaugurées le 26 juin.

 




 Imprimer
Copyright © European Investment Bank 2016
The European Investment Bank is not responsible for the content of external internet sites.