corporate_banner_fr

Stages généralistes

La BEI
Quelques dates et quelques chiffres
EIB Impact
La chronologie de la BEI
Structures
Actionnaires
Gouvernance
Conseil des gouverneurs
Conseil d'administration
Comité sur les questions de rémunération du personnel
Comité du Conseil d'administration chargé de la politique de risque
Comité de politique de participations en capital
Comité déontologique et de conformité du Conseil d'administration
Comité de direction
Comité de vérification
Contrôle et évaluation
Organisation
Responsabilité d'entreprise
Une activité de financement responsable
Emprunteur responsable
Empreinte carbone
Employeur de choix
Engagement pour le bien commun
Rapports sur la durabilité
G.R.I.
Conformité
Responsabilité
Mécanisme de traitement des plaintes
Cases
Recevabilité
Procédure
Évaluation initiale
Enquête
Médiation
Consultation
Notre réponse
Calendrier d'admission
Tableau récapitulatif de la procédure
Comment déposer une plainte
FAQ
Fraude et corruption
Comment dénoncer un cas de fraude ou de corruption
Rôle dans l'UE
Ensemble pour relever les défis mondiaux
Partenaires
Relations de la BEI avec la société civile
Événements
Consultations
Politiques et normes clés
Contacts
L'engagement de transparence de la BEI dans son activité de prêt
Secteur bancaire
Banques multilatérales de développement
Universités
Jobs
Travailler à la BEI
Filières professionnelles et fonctions de direction
Filières administratives
Le programme GRAD
Détachements
Emplois d'étudiants
Processus de sélection
Postes à pourvoir
FAQ - Offres d'emploi
Passation des marchés
Enquête BEI sur l'investissement

Stages généralistes

La BEI propose un certain nombre, limité, de stages pour les étudiants et diplômés de l'enseignement supérieur ayant moins d'un an d'expérience professionnelle (à compter de l'obtention de leur dernier diplôme) qui sont désireux de se familiariser avec l'activité de la Banque ou de se constituer une expérience dans leur domaine d'études. Ces stages ont normalement une durée de un à cinq mois (six mois, si les universités le demandent ainsi) et ne peuvent être prolongés au-delà de leur durée maximale. Ils se déroulent pour la plupart au siège de la BEI, à Luxembourg.

Le programme de stage est ouvert exclusivement aux étudiants ressortissants des États membres de l'UE ou des pays candidats (Albanie, ancienne République yougoslave de Macédoine, Monténégro, Serbie et Turquie).

Si vous désirez poser votre candidature à un stage au sein de la BEI, veuillez consulter les postes à pourvoir sur le site web de la BEI et répondre à l'une des offres de stage en complétant le formulaire de candidature en ligne. Trois sessions de stage sont organisées durant l'année (elles commencent le 1er février, le 1er juillet et le 1er octobre). Les postes sont généralement publiés deux à trois mois avant le début du stage.

Les stages permettront aux candidats retenus d'acquérir :

  • un aperçu général des objectifs de la BEI et des difficultés rencontrées pour les réaliser ;
  • un savoir concret dans leur domaine études ;
  • une première expérience professionnelle, doublée d'un développement personnel, dans un organe dynamique de l'UE grâce aux contacts établis dans le cadre du travail quotidien.

Les stagiaires perçoivent une allocation mensuelle forfaitaire, pour autant qu'ils ne puissent pas prétendre à une compensation de nature similaire par ailleurs. La Banque rembourse également un voyage aller et retour entre le lieu d'origine ou de résidence et le lieu de stage.

Les frais de séjour seront à la charge des stagiaires.

Témoignages

François Simons

Nationalité : belge.
Études : licence en sciences politiques, master en gestion des ressources humaines. Actuellement en master de spécialisation en informatique et innovation, analyse fonctionnelle et gouvernance des systèmes d'information.

La devise de l'Union européenne est « Unie dans la diversité » et la BEI voit dans la diversité un atout précieux tant pour son personnel que pour son activité. Durant mon stage, j'ai pleinement pris part à l'évaluation de la stratégie 2012-2015 pour la diversité. Tout au long de ce processus, j'ai pu me familiariser avec les meilleures pratiques en matière de ressources humaines aux côtés de professionnels de haut niveau. Le travail que j'ai accompli m'a réellement permis d'apporter ma pierre à l'édifice – comme le dit le proverbe, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

Ce que j'ai le plus aimé, c'est la série de conférences « Bank in context », un programme spécialement conçu pour les stagiaires et au cours duquel quatre intervenants viennent parler de sujets liés à l'innovation et à l'entrepreneuriat.

La Banque offre un environnement de travail tout simplement extraordinaire. La culture y est très internationale – plus de 30 nationalités sont représentées – et le personnel est fier et heureux de faire partie de la BEI. La Banque a un impact considérable sur la vie de tous les citoyens européens, donc si vous voulez faire des choses qui comptent, c'est vraiment ici que vous devez travailler !



Margarida Rodrigues

Nationalité : portugaise.
Études : master en études économiques européennes au Collège d'Europe.

En volume, la BEI prête plus que la Banque mondiale ; je savais donc que le travail ici allait très intéressant. Les gens qui travaillent à la Banque sont brillants et viennent d'horizons très variés – il y a des économistes, des ingénieurs, des spécialistes en sciences politiques et même quelqu'un qui a étudié la chimie. Mon travail portait surtout sur l'évaluation ex post des projets. J'ai beaucoup appris sur la méthodologie et acquis toute une série de nouvelles compétences.

C'était vraiment intéressant de pouvoir avoir une vision globale de l'activité de la Banque et je n'ai jamais eu l'impression d'être « juste » une stagiaire. J'ai participé à toutes les réunions à l'échelle de la division et pu poser des questions, ce qui, d'un point de vue intellectuel, était très stimulant. J'ai particulièrement apprécié de voir l'incidence que la Banque peut avoir, par le biais de son activité de prêt, sur les infrastructures et le développement.

Les gens à la Banque sont animés d'un grand esprit d'équipe et d'ouverture aux autres – pour réussir, il faut de bonnes capacités d'analyse, de solides aptitudes à la négociation et une certaine dose de diplomatie. Il fait bon également profiter pleinement de la vie à Luxembourg – pendant mon séjour ici , j'ai eu l'occasion de faire de la randonnée, d'assister à un festival de jazz et même d'apprendre à jouer de la guitare.

Ce qui est le plus réjouissant dans le fait de travailler à la BEI ? Le fait que nous soutenons des projets concrets. Nous sommes ceux qui finançons les investissements destinés à promouvoir la croissance économique.




 Imprimer
Copyright © Banque européenne d'investissement 2016
La Banque européenne d'investissement n'est pas responsable du contenu de sites externes.